Catégories Fleurs de Bach

Peut-on utiliser les élixirs floraux pour les animaux?


Peut-on partager les qualités des élixirs floraux avec les animaux?

Une brève présentation d’un élixir floral

En aromathérapie, on trouvera le parfum avec les huiles essentielles, souvent confondues avec les élixirs floraux. En phytothérapie, on pourra retrouver le goût de la plante, dans une tisane de rose par exemple. En ce qui concerne les élixirs floraux, désignés par la florathérapie ou florithérapie, ils n’ont ni le goût, ni le parfum de la fleur.

 

Il s’agit de capturer l‘information énergétique de la fleur – et donc de ses propriétés – dans de l’eau de source, laissée au soleil, dans un récipient en verre, ou mieux encore, en cristal, par une journée ensoleillée, sans nuages. Puisque l’on souhaite équilibrer les émotions, il est nécessaire que toutes les conditions soient réunies, dont l’état émotionnel de la personne qui va élaborer l’élixir en pleine nature.

On ajoutera ensuite une faible quantité d’alcool qui jouera le rôle de conservateur et de fixateur d’information. Il n’y a pas de risque avec l’alcool contenu dans le flacon vu le taux infinitésimal. Mais si vous le souhaitez, il existe des élixirs sans alcool qu’il faudra conserver au froid et à utiliser dans le mois. Ils sont naturels, composés de l’information de la fleur, d’eau de source et de cognac bio par exemple.

Les élixirs floraux sont des compléments alimentaires qui se prennent par voie orale ou cutanée, sous forme de gouttes.  Naturels, ils peuvent être utilisés par tous.
De plus, ils sont compatibles avec d’autres traitements, et ne présentent aucun risque d’accoutumance, d’allergie ou d’effets secondaires. En aucun cas ils ne peuvent remplacer l’avis d’un vétérinaire et ce ne sont pas des médicaments.

Comment lui administrer les élixirs floraux?

  • dans la gamelle d’eau,

Vous mettrez 4 à 5 gouttes dans sa gamelle d’eau.
A chaque fois que l’animal boit, on considère que c’est une prise.

  • dans la gamelle de nourriture,

Vous mettrez 3 à 4 gouttes dans sa gamelle de nourriture, de préférence humide, avant qu’il ne mange.

  • dans sa gueule,

Vous mettrez 3 à 4 gouttes dans sa gueule.
Attention à ce que la pipette en verre ne touche pas ses dents ou qu’il ne cherche à la lécher, pour raison d’hygiène et aussi pour éviter qu’elle ne se casse car elle est verre. Vous pouvez aussi utiliser un flacon spray plutôt que le compte-gouttes.

  • par voie cutanée,

Vous mettrez 4 à 5 gouttes dans vos mains, puis les passez derrière ses oreilles, sur ses babines et/ou sur l’encolure.

Pendant combien de temps ?

Quel que soit la race de l’animal, son âge ou son poids, il est conseillé de donner 3 à 4 gouttes, 4 fois par jour. Ce n’est pas la quantité mais la fréquence qui est importante.

Il s’agit de répéter l’information plusieurs fois par jour, même si les intervalles sont irréguliers, et ce pendant au moins 3 semaines. Même lorsque vous remarquez une amélioration au bout de quelques jours, il faut continuer à lui donner les gouttes régulièrement.

Et après ?

Il est bon ensuite de faire le point avec votre florathérapeute.
Vous aurez pris des notes sur les changements de comportements et/ou d’humeur de l’animal et pourrez les partager et en discuter. A voir s’il est souhaitable de continuer avec un nouveau mélange d’élixirs adapté à d’autres besoins.

Comment choisir les élixirs floraux ?

  • En utilisant l’observation,

Vous pouvez faire des déductions en observant l’animal.
C’est parfois tout à fait fondé et juste; pas toujours.
En effet, l’humain fonctionne avec son propre langage, ses croyances, ses expériences de vie, ses ressentis qui vont agir comme un filtre pour décoder ce que vit l’animal.

En ce qui me concerne, j’estime que je ne suis pas l’animal et que l’observation n’est pas suffisante.
C’est pourquoi j’utilise aussi l’intuition afin de sélectionner les élixirs.

  • En utilisant l’intuition

En effet, au cours de l’entretien, il est fréquent « d’oublier » de préciser un détail important, voire le sujet principal de votre venue ! C’est à l’aide du pendule, qui agit comme une prolongation de mon bras, que je vais m’arrêter sur un élixir qui, à priori, n’a pas sa place dans le mélange au vue de ce que vous avez énoncé.

J’illustre mon propos par un exemple :

Vous pourriez me décrire les comportements de votre ami et compagnon, un jeune chien impatient de sortir, tirant sur sa laisse sans relâche, joyeux.

 » Je n’en peux plus, il tire sur sa laisse tout au long de la promenade. Je ne peux pas lui en vouloir, je comprends son enthousiasme, c’est certainement parce qu’il est jeune. J’espère que cela va s’améliorer avec le temps. Il est sociable et a bon caractère. »

Très bien, il s’agit ici d’une situation classique.

Spontanément, grâce à l’observation et à la théorie, nous parlerons de la Fleur de Bach Impatiens, qui pourra l’aider à être plus patient, plus calme et attentif.

En fin de consultation, à l’aide du pendule, je m’arrête devant la Fleur de Bach Heather conseillée en cas d’aboiement, de recherche d’attention mais aussi pour l’anxiété de la solitude ce que vous aviez « oublié » de me dire…

Dans le cas de ce chien, il s’agit de la solitude, vous me dites qu’il n’aboie pas mais gémit un peu parfois, s’il pressent que vous devez le laisser seul.

Vous vous êtes adapté et avez cherché toutes les solutions possibles pour éviter de le laisser seul, quitte à le déposer chez des amis.

Heather sera donc essentielle au mélange d’élixirs pour Persil.

Si vous avez envie d’en savoir plus sur les élixirs floraux : cliquez ici.

Source & conseil de lecture:

Dr Béatrice NAVARRE-COLIN & Gaëlle BERTRUC, Prendre soin de son animal avec les Fleurs de Bach et d’autres élixirs floraux, Editions Eyrolles

Aucun commentaire

Laisser un commentaire